Hepburn and Leigh: For the independently-minded lingerie lover

Filling the gaps on the Everythingless


by Maz Spencer August 08, 2017 0 Comments

(Version française ci-dessous)

 

The Everythingless set by Kiss Me Deadly is obviously thus named because it is cup-less, gusset-less and rear-less! Now, this type of garment is great for many reasons and many uses: fab for the boudoir, for easy access, for erotic aesthetics… but also to provide a natural looking cleavage whilst giving support, or for those who have certain illnesses (eg: vulvodynia) etc.

Having said that, hole-y lingerie is not everyone’s cup of tea! If, like me, you adore the fabric and overall shape of this set, but don’t want to leave a snail trail behind you, in comes the magic of layering!

Should you like the cheeky rear but are bothered about the lack of crotch, simply wear a thong underneath your pantygirdle: the plainer the better, I find, because there’s already plenty going on with the ribbons, diamond pattern and straps from the pantygirdle. This way, the look of the garment is barely affected, but with added gusset.

KMD's Everythingless set, worn with black thong underneath and KMD's contrast seamed stockings

 

If the ouvert rear is still too much for you, then a pair of plain black knickers underneath will provide you with the desired coverage!

Everythingless set worn with KMD's Dietrich bra, contrast seamed stockings, and plain black knickers

In these pics, I also played around with layering the bralet with KMD’s Dietrich longline bra, worn without the removable shoulder straps (less fussy). I quite like the added black band down the bottom, and according to your torso length, this look can appear like a onesie, which is cute. Other black bras also work, as shown in this pic of Morgana as part of the brand’s official campaign:

Morgana wears the Everythingless top over KMD's Van Doren bralet

 



Finally, don’t forget about the underwear as outerwear possibilities! The bralet works really well as a harness type thing worn over clothing. Lydia recently wore it on top of her pretty dress with a collar trim in the same almond shade at the net used in the Everythingless – I thought it looked fabulous!

Lydia wears her Everythingless bralet over a pretty dress

It’s also a cool way to make a simple black top and jeans outfit more interesting:

I wear the bralet like a harness over a plain black top

Fit note: be warned, this set comes up a little small, hasn’t got much stretch to it, and the bralet is not adjustable. Therefore, I would recommend sizing up, especially if you intend to layer over clothing.

 

Version française :

 

La parure Everythingless de Kiss Me Deadly est ainsi nommée car elle a des morceaux « en moins » : pas de bonnets, pas d’entrejambe et pas de derrière ! Ce type de dessous est super pour pleins de raisons et de fonctions : très chouette pour le boudoir, pour la facilité d’accès, pour l’esthétique érotique… mais également pour donner un décolleté naturel avec un minimum de soutien, ou pour les gens qui ont certaines maladies (ex : vulvodynie) etc.

Cela dit, la lingerie « à trous », ce n’est pas la tasse de thé à tout le monde ! Si comme moi vous adorez le tissu et le style général de l’ensemble, mais vous ne voulez pas laisser une trainée derrière vous comme un escargot, il faut rajouter des épaisseurs de tissu !

Si vous aimez le look fesses à l’air mais êtes gênée par le manque d’entrejambe, il suffit de mettre un string en dessous : le plus simple possible c’est le mieux, je trouve, car il se passe déjà pleins de choses avec les nœuds-nœuds, le fond quadrillé, les élastiques et les jarretelles. De cette manière, le rendu de la culotte est très peu affecté, mais avec un entrejambe en plus.

Si l’arrière est toujours un peu trop pour vous, alors une culotte noire toute simple portée dessous vous couvrira comme il faut !

Dans ces photos, je me suis aussi amusée à mettre la brassière par-dessus le soutien-gorge Dietrich de KMD sans ses bretelles détachables (moins chargé). J’aime bien la bande noire additionnelle en bas de la brassière, et selon la longueur de votre torse, le look peut ressembler à un tout-en-un, ce qui est plutôt mignon. D’autres soutiens-gorge noirs peuvent aussi bien aller, comme on le voit sur Morgana dans une des photos de la campagne officielle de la marque.

Et enfin, il ne faut pas oublier les possibilités « dessous dessus » ! La brassière marche hyper bien portée comme un harnais au-dessus des vêtements. Lydia l’a récemment mise par-dessus sa jolie robe qui a un col avec un liseré de la même couleur amande que le tulle utilisé pour la parure – j’ai trouvé que c’était un super look !

C’est aussi un moyen cool de rendre une tenue jean et haut noir basique plus intéressante !

Note sur le bien-aller : soyez prévenues, cet ensemble taille un peu petit, n’a pas beaucoup de stretch, et la brassière n’est pas ajustable. Je recommanderais donc de le prendre une taille au-dessus, surtout si vous comptez le mettre sur d’autres épaisseurs.




Maz Spencer
Maz Spencer

Author