Hepburn and Leigh: For the independently-minded lingerie lover

The go-to suspender belt: introducing Valenti by Kiss Me Deadly


by Maz Spencer January 11, 2017 0 Comments

(Version française ci-dessous)

I have a lot of lovely suspender belts that I love and wear regularly, but in the drawer somewhere, I must always have a go-to plain black suspie that I can rely on. I usually have one or two of these on the go at any given time, and I wear them extensively until they fall apart. Having recently destroyed my last staple belt this way, I was hoping that the then new Valenti belt from Kiss Me Deadly would be a good replacement, and it hasn’t disappointed.

The criteria for my basic/staple/every day/go-to belt, whatever you want to call it, is that it should be sturdy, black, narrow, plain, lie flat, and have six adjustable straps with metal clips. Sturdy because of aforementioned extensive wear. Black because even though I tend to dress like a parrot, my skirts/trousers are often darker, and black goes with everything. Narrow because it must go underneath my knickers, not above as intended, for easy access reasons; and deeper suspies often look and feel really odd under knickers. Plain because it’ll be mix & matched most of the time, so clean unfussy lines that go with most styles are better. Lie flat because frills and other adornments can show or bunch under clothing. Adjustable straps because different stockings come up at different heights, so it adds versatility to have a little leeway. Six straps because I walk around a lot, so if a clip pings out I’ll need the other two to do the suspending until I reach my destination.

Well, the Valenti belt ticks all those boxes! I was worried that the tulle frill might be sticking out under thin or tight clothing, but it’s really really soft and doesn’t show at all! The little satin ribbons also lie flat, so that’s not a problem either. In fact, it’s actually quite refreshing to have a little cuteness added, but discreet enough to still be easy to wear with various types of lingerie. In these pictures, I wear the belt with Fraulein Annie’s “Falling in Love Cinnamon” bra & thong, solely in order to show the belt better by contrast: I would normally wear the belt underneath a dark pair of knickers (see bottom pic). Regarding sizing, I’d say that the Valenti comes up on the generous side: if there was a size XS, I’d go for that option instead of my usual S, as it’s not as tight as it could be on me. My only negative criticism is about those ‘orrible little pieces of ribbon over the clips. Apparently, a lot of people like them. I hate those things! To me they look messy, fussy and are annoying. They always fail to cover the clip and I don’t get why clips need covering anyway. I’m off to remove the offensive bits as soon as I’ve posted this!

 

 

 

J’ai pleins de jolis porte-jarretelles que je mets régulièrement, mais dans ma garde-robe, il doit toujours y avoir quelque part un porte-jarret’ noir tout simple sur lequel je puisse compter. J’en ai en général tout le temps un ou deux par-là, et je les porte jusqu’à ce qu’ils tombent en lambeaux. Ayant ainsi détruit mon dernier porte-jarretelle basique, j’espérais que le nouveau (à ce moment-là) Valenti de Kiss Me Deadly pourrait le remplacer, et je n’ai pas été déçue.

Les critères pour mon porte-jarretelle de tous les jours est qu’il soit solide, noir, étroit, simple, plat, et qu’il ait six attaches ajustables avec clips en métal. Solide à cause du portage fréquent mentionné plus haut. Noir parce que bien que je m’habille souvent comme un perroquet, mes jupes/pantalons sont souvent plus foncés, et puis le noir ça va avec tout. Etroit parce qu’il va aller sous ma culotte (pas par-dessus comme il se devrait normalement) pour des raisons d’accès facile, et les porte-jarretelles larges ne vont souvent pas bien du tout sous les culottes (moches et engoncés). Simple parce que la plupart du temps, il sera assorti a d’autres parures, donc des lignes épurées qui vont avec pleins de styles, ça aide. Plat parce que les frou-frous et les machins, ça peut se voir sous les vêtements fins ou serrés. Les jarretelles ajustables, c’est parce que tous les bas n’arrivent pas à la même hauteur de cuisse, donc c’est pratique de pouvoir fluctuer un peu. Les six jarretelles, c’est parce que je marche beaucoup : si l’un des clips lâche, j’aurai besoin du soutien des deux autres jusqu’à ce que j’arrive à ma destination !

Et bien, le Valenti, il couvre tous ces critères ! J’avais peur que le petit volant en tulle ne ressorte un peu sous les fringues, mais il est tout doux tout souple et ne se voit pas du tout ! Les petits nœuds-nœuds sont également bien à plat, donc ça n’est pas un problème non plus. En fait, ça change un peu d’avoir ce petit côté mignon ajouté, mais suffisamment discret pour pouvoir être porté avec beaucoup d’autre styles de lingerie. Dans ces photos, j’ai mis le porte-jarretelle avec le soutien-gorge & string « Falling in Love Cinnamon » de chez Fräulein Annie, simplement afin de mieux le montrer par contraste. Normalement, je le mettrais plutôt sous une culotte foncée. En ce qui concerne les dimensions, je dirais qu’il taille plutôt généreux : si il existait en XS, je choisirais cette option au lieu de mon S habituel, car il n’est pas aussi tendu qu’il pourrait sur moi. Ma seule critique négative c’est à propos de ces horribles petits bouts de ruban sur les clips ! Apparemment, beaucoup de gens les aiment bien. Je hais ces trucs. Pour moi, ils font fouillis, sont de trop et ils m’agacent. Ils ne recouvrent jamais le clip comme il faut, et je ne vois pas pourquoi on devrait cacher le clip de toutes manières. Je file les retirer dès que j’ai posté ceci !

The offending ribbon-y bits! And the belt worn underneath the knickers, like a person who drinks a lot of tea... Other items all by Kiss Me Deadly (Van Doren bralet, Blue Sirena briefs, opaque contrast seam stockings in grey/black




Maz Spencer
Maz Spencer

Author